library wars a

En ces temps troublés ou le fanatisme et l'obscurantisme viennent menacer la liberté d'expression, la lecture de ce manga est une vraie bouffée d'air pur...

 

Dans un futur plutôt chaotique, l'application de la loi d'amélioration des médias marque le début de « L'ère de la chasse aux livres ».

 

Alors que le pouvoir en place glisse sur la pente de la censure, le corps des bibliothécaires lutte pour la libre collecte et mise à disposition des documents ; ainsi chaque tome de ce manga s'ouvre sur une Déclaration relative à la Liberté des bibliothèques, qui souligne le rôle essentiel de ces établissements publics pour la conservation et la diffusion des informations.

 

Les bibliothèques sont ainsi les seules institutions à s'opposer à la politique de censure, elles possèdent une armée autonome chargée d'assurer la sécurité des ouvrages.

 

Dans cette guerre contre l'état, il s'agit pour les bibliothécaires de sauver le maximum de livres de la destruction. Ils doivent également surveiller les usagers, afin de repérer les vandales envoyés par le gouvernement, et éviter les délits de « destruction du matériel littéraire ».

 

On suit le parcours de Kasahara, jeune fille dynamique et idéaliste qui s'engage dans le corps des bibliothécaires. Sa vocation est née d'une rencontre avec l'un des membres de cette troupe d'élite, quelques années plus tôt, elle espère ainsi retrouver l'inconnu justicier de ses souvenirs, dont elle ne se rappelle plus le visage.

 

Ce manga est l'adaptation du roman à succès d'Hiro Arikawa, “La guerre des bibliothèques”, une œuvre de "politique-fiction" vendue à près de 1.5 millions d’exemplaires au Japon, qui traite de la liberté, des livres et des bibliothèques... évoquant l'univers de Fahrenheit 451.

 

Séverine C. - Médiathèque Bonlieu

 

Extrait :

 

"Déclaration relative à la liberté des bibliothèques :

1. Les bibliothèques ont le droit de collecter librement des documents.

2. Les bibliothèques ont le droit de proposer librement des documents.

3. Les bibliothèques protègent la confidentialité de leurs lecteurs.

4. Les bibliothèques s’opposent à toute forme de censure injustifiée.

Nous, bibliothécaires, unirons toutes nos forces pour défendre la liberté des bibliothèques chaque fois qu’elle sera violée."

 

Pour aller plus loin :

Découvrez la bande-annonce du film tiré du livre

 

Retrouvez ces livres au catalogue :

 

OPAC Détail de notice