Sophie Divry aCe livre offre une plongée dans l'univers désespérant des mères de famille.

M.A., au crépuscule de sa vie, fait retour sur celle-ci. Adolescente, elle rêvait d'une destinée exceptionnelle, mais, sans même s'en rendre compte, elle s'est lovée dans le moule commun.

 

Happée par cette condition pavillonnaire, sorte de mirage moderne, elle va successivement traverser les grandes étapes qui jalonnent l'existence de ces "femmes actuelles" : choix de l'orientation, vie étudiante lyonnaise, découverte du monde du travail, premier amour, installation en couple, mariage, achat d'un pavillon de banlieue, grossesses, adultère, vieillissement...


Mais un jour cette vie quotidienne balisée, aussi plate, terne et banale que l'enfance à laquelle elle succède, lui devient insupportable. La fatigue et l'ennui accablent la maitresse de maison depuis qu'elle a pris conscience du vide avéré de cette existence qu'elle avait pourtant rêvée et ardemment désirée.


Un texte bouleversant, dans lequel chacun d'entre nous se reconnaitra et entendra la petite musique du quotidien, l'amère routine qui se mue en rancune, en rancœur ou en amertume. Sophie Divry renouvelle avec brio et profondeur cette partition universellement rejouée par l'humain.

Séverine C. - Médiathèque Bonlieu


Extraits :

« Elle te jure que malgré la distance vous serez amies toute la vie, des "sœurs de cœur". Vous vous dites cela dans un élan sincère que vous prenez pour de la profondeur sentimentale, pour de l'amour ; car à l'adolescence on croit qu'il suffit d'habiller une amitié de grandiloquents serments pour qu'elle existe sous cette forme et ne soit pas distendue, avalée et finalement cassée par le cours de la vie. (p. 21) »

« Dès le matin, un agacement, un creux ; et puis une attente, toujours. Il te manquait quelque chose. Tu devins irritable, criais sur les enfants, tu leur promettais de partir en balade pour finalement t'avachir devant la télévision. (pp. 125-126) »

 

Retrouvez ce livre au catalogue :

 OPAC Recherche Simple