rinoa a

Gaëtan Dorémus imagine ici un mythe contemporain : le rhinocéros. Vivant en harmonie parmi les hommes depuis toujours, le pachyderme est peu à peu remplacé par une bête plus docile et maniable, la voiture. 

Mais un rhinocéros résiste encore et toujours à l'envahisseur, refusant l’expulsion et la marginalisation qui l'accompagne il décide de se fondre dans le décor... 

Cette omniprésence immanente, qui tourne à l'obsession, du rhinocéros sur tous les supports possibles et imaginables, collé, gravé, dessiné, sur les murs, à même le sol ou la matière, s'inscrit dans un jeu de piste aussi ludique qu'esthétique.
Et l'on se prend à chercher, comme un enfant qui jouerait à cache-cache, des traces de cette silhouette en goguette... 

Un livre qui questionne la place de chacun dans la société et le regard que l'on porte sur les lieux et les objets qui font notre quotidien, un récit qui met en scène le paysage urbain. La dimension critique de cet album photographique est explicitée en exergue par l'auteur lui-même : 

« Je ne remercie pas les pubeux, pas les bagnoleux. Je ne remercie absolument pas les gens qui ont voté l'installation du dispositif de vidéosurveillance à Strasbourg. Je ne remercie pas du tout les gens qui œuvrent pour une rue belle, c'est-à-dire morte, qui sent les géraniums et la naphtaline, bonne pour la carte postale.  »

 

Séverine C. - Médiathèque Bonlieu

 

Retrouvez ce livre au catalogue

 

 

Pour aller plus loin :

 

Découvrez la biographie/karaoké de Gaëtan Dorémus en vidéo

 

Lisez l'article consacré à la figure du rhinocéros dans l'art et la littérature