exitwounds a

Paru chez Actes Sud BD en 2007, Exit Wounds est un roman graphique remarquable au trait faussement naïf. 

Son auteur, l'israélienne Rutu Modan, privilégie une belle ligne claire à la fois très précise et ondulante, qui figure un environnement calme et sans reliefs plutôt rassurant.

Pourtant, nous sommes à Tel Aviv, au lendemain d'un énième attentat kamikaze.

Alors que toutes les victimes n'ont pas encore été identifiées, Nomi et Koby se rencontrent et partent à la recherche du même homme disparu : pour lui, son père qu'il n'a pas revu depuis des années, pour elle, son amant infidèle...

 

Difficile de traduire « exit wounds » : référence poétique à une terrible blessure qui ne s'arrête pas à la zone d'impact, ce titre évoque aussi le jargon clinique et froid de la guerre, la violence des explosions. Une menace tristement récurrente dans l'horizon israélien, par ailleurs ici dépourvu de couleurs.

Mais Rutu Modan ne cède rien au sensationnel ou à l'apitoiement.

Elle s’intéresse moins à la grande Histoire qu'aux contours de ses personnages, également traversés par d'autres conflits, pris dans des aventures tragi-comiques un peu désuètes à première vue. Des "tranches de vies" dans lesquelles chacun cherche, malgré la pesanteur du quotidien, des préjugés ou d'un environnement sous tension morbide, à composer et recomposer sa propre histoire.

Bien sur, le portrait d'une certaine société israélienne n'est pas absent, mais Exit Wounds est avant tout un récit humaniste et drôle, une bouffée d'optimisme.

 

 

Exit Wounds a reçu de nombreux prix, à Angoulême, aux Etats-Unis (prix Eisner 2008), en Italie...

Autre roman graphique du même auteur, La Propriétéégalement disponible à la bibliothèque, a reçu le Prix spécial du Jury au festival d'Angoulême.

Rutu Modan est aussi blogueuse et illustratrice de presse pour les grands médias internationaux.
Le New York Times publie sur son site une partie de son blog (traduit en anglais).

 

 

Mathilde C. - Médiathèque Bonlieu

 

 

OPAC Détail de notice