couv deux secondes en moins aIgor, défiguré par un accident de voiture s'enferme dans sa colère.
Rhéa est en plein naufrage suite au suicide de son petit ami. 
Fred est un professeur de piano hors-pair au Conservatoire d'Annecy !

Ce roman, écrit à 4 mains par Marie Colot et Nancy Guilbert, à l'image de la fantaisie de Schubert étudiée par les deux acteurs du récit, s'ouvre sur une tranche de vie douloureuse des deux adolescents. Des personnages, dont la souffrance est rendue avec sensibilité. 

 

Ils sont accompagnés pas à pas par Fred, à coup de tasses de thé et de partitions répétées sans relâche, leur offrant par là une véritable rédemption. Un répertoire classique dont les références ponctuent le récit, rythmant les émotions. Satie, Bartok, Schubert...

 

Les auteurs évitent avec succès les écueils de la sensiblerie et de la mièvrerie.
Pas de romance inutile et peu crédible entre les deux adolescents, mais une vraie amitié qui naît au rythme de leurs reconstructions mutuelles.
Une traduction de leurs colères et de leurs peurs qui touchent le lecteur avec justesse.
Un message d'espoir pour tous les adolescents enfermés dans des questionnements existentiels.

Et pour agrémenter le tout, la ville d'Annecy en toile de fond .

Une lecture à proposer, dès 12 ans, que l'on soit passionné de musique ... ou pas !

 

 Marie-Pierre B. - Médiathèque Bonlieu

 

 Extraits : 

 "Le piano était ma respiration, mon évasion, c'est en jouant que je pouvais libérer tout ce qui rugissait à l'intérieur de moi." Rhéa

"- L'essentiel est que tu sois vivant. Quand on a plus rien pour être heureux, le bonheur apparemment se loge dans les battement du cœur." Igor

 

OPAC Détail de notice