louis soutter probablement a"Par lui nous pouvons regarder dedans un homme. Un homme racé, cultivé, ayant passé par tous les luxes de l'argent et d'une vie intelligente. Et qui aujourd'hui, remontant du réfectoire triste, couvre chaque jour un papier blanc de ces âpres, fortes et admirables compositions."


Le Corbusier. Art. du Minotaure n°9 éd. Skira 1936

Mais qui est Louis Soutter ?

 

 

Louis Soutter est un peintre suisse né à Morges en 1871 et mort en 1942. Élève brillant, il entame des études pour être ingénieur, puis continue avec des études d'architecture. Il se rend à Bruxelles pour étudier la musique et le violon pour lequel il excelle. Ensuite  il décide de devenir peintre. Louis Soutter est doué dans tout ce qu'il entreprend mais très mauvais pour finir ce qu'il a commencé et pour en cueillir le succès, comme si ce dernier lui faisait peur
Sa vie ne sera faite que de débuts prometteurs et de fins avortées. Mais elle sera un vrai roman et lui un personnage incompris et instable qui réussira tant bien que mal à imposer sa personnalité. Il sera heureux malgré tout, se contentant de petits bonheurs immenses à ses yeux. 

 

Louis Soutter est dépensier, il a du mal à vivre dans la vraie vie, il ne "colle" pas à la société. Sa famille le fera interné dans un asile, pas un asile de fous, un asile pour personnes âgées... à l'âge de  52 ans. Il n'est pas prisonnier mais il doit s'échapper pour faire ses très longues promenades à pied et rejoindre ses amis, sa famille. A l'asile, il retrouve la peinture qu'il avait délaissée, il peint, il peint, il peint énormément.

 

Pourquoi est il reconnu de nos jours comme un peintre majeur bien qu'inclassable ? Ses œuvres ont été contestées par le grand public mais les professionnels de l'art ont tout de suite admiré leur force, leur singularité et le talent de Soutter. Son cousin, l'architecte Le Corbusier et Jean Giono ont soutenu Louis Soutter et c'est en partie grâce à eux si ses dessins ne sont pas tombés dans l'oubli.

La vie de Soutter est richement documentée et Michel Layaz l'a traduite en un roman passionnant. Il a su respecter le personnage, sa vie et son œuvre.

Michel Layaz insuffle à ses lecteurs l'admiration qu'il porte à cet artiste. 

Michel Layaz parle de son livre.

 

"Louis Soutter, probablement" dans les médiathèques

soutter 1 a

OPAC Détail de notice 

 

 

 

Pour connaitre les œuvres de Louis Soutter

OPAC Détail de notice

 

  Kate T. - Médiathèque La Turbine