couv ecrivains a la montagne aPubliée en 2 volumes en 1934 et 1936, cette somme sur la littérature alpine fait date. Elle est l'œuvre d'une jeune universitaire d'à peine 30 ans, Claire-Eliane Engel et de Charles Vallot, cartographe.

A l'origine, leur collaboration a déjà produit une publication remarquée : Tableau littéraire du massif du Mont-Blanc (1930).
Il s'agit d'une anthologie sommairement illustrée de textes littéraires et de récits relatifs à la montagne, qui préfigure ce que seront Ces monts affreux... et Ces monts sublimes ... .

c etait mieux avant

Dans le même temps, Claire-Eliane Engel soutient sa thèse de doctorat intitulée La littérature alpestre en France et en Angleterre aux XVIIIe et XIXe siècles, qui fait d'elle une des meilleures spécialistes européennes du domaine. Plus tard, elle publie une Histoire de l'alpinisme des origines à nos jours, écrite en anglais et parue d'abord en Angleterre.

Un peu alpiniste elle-même, elle dresse un panorama exhaustif et inédit des premières ascensions jusqu'à la seconde guerre mondiale, et du champ de bataille qu'ont aussi été les Alpes durant cette période.

Dans la réédition de 2009 de sa thèse, l'historien Paul Guichonnet retrace son parcours en détail.

Charles Vallot, quant à lui, est l'auteur des guides d'ascensions dans le Massif du Mont-Blanc portant son nom, et qui furent un succès d'édition. Il est aussi le cousin de Joseph Vallot, scientifique et alpiniste connu pour son refuge-observatoire construit sur le toit de l'Europe à la fin du 19e siècle.

 

ecrivains montagne illustration1 a         ecrivains montagnes illustration 2 a

 

Ces ouvrages nous éclairent sur l'évolution de la perception de la montagne - on parle plutôt, en matière littéraire, de sentiment de la montagne. Si l'on retrouve des textes de grandes figures de la littérature européenne du XVIIe au XIXe siècle, ce florilège fait aussi la part belle à des auteurs moins connus, mais de grande valeur littéraire, tout aussi fascinés par l'univers alpin. Ces descriptions ou récits illustrent, soit les multiples dangers qu'elle fait craindre, soit la fascination romantique qu'elle exerce, exaltant ses beautés et les exploits inédits de courageux ascensionnistes.

 

On y découvrira aussi des œuvres de jeunesse de Samivel : en effet, les 2 volumes contiennent 24 compositions originales en noir. En 1934, il n'a pas encore 30 ans qu'il a déjà acquis une belle notoriété grâce entre autres à plusieurs albums humoristiques parus ayant pour thème la montagne (Sous l'oeil des choucas, 1932). Comme pour Charles Vallot, on ne connaît pas les circonstances de sa rencontre avec Claire-Eliane Engel, mais on imagine aisément qu'elle fût impressionnée par le regard original et talentueux de ce jeune illustrateur.

Bernard D. - Médiathèque Bonlieu

Extraits 

(...) " Souvent un grand effet naît d'une faible cause.
Souvent sur ces hauteurs l'oiseau qui se repose
Détache un grain de neige. A ce léger fardeau
Des grains dont il s'accroît se joint le poids nouveau ;
La neige autour de lui rapidement s'amasse :
De moment en moment il augmente sa masse :
L'air en tremble et soudain, s'écroulant à la fois,
Des hivers entassés l'épouvantable poids
Bondit de roc en roc, roule de cime en cime,
Et de sa chute immense ébranle au loin l'abîme.
Les hameaux sont détruits et les bois emportés ;
On cherche en vain la place où furent les cités,
Et sous le vent lointain des ces Alpes qui tombent,
Avant d'être frappés, les voyageurs succombent " (…)

Jacques Delille, poète français (1738-1813)


Vous souhaitez consulter :

« Ces monts affreux … (1650-1810) » / «Ces monts sublimes … (1903-1895) »

Sur le même sujet ...

À découvrir :

Le jardin Samivel, aux Contamines-Montjoie