ma guerre de cent ans pef a

Un texte autobiographique qui croise ode à la paix et quête du grand-père inconnu. Dans Ma guerre de cent ans, Pef, le célèbre créateur du Prince de Motordu, convoque avec force et poésie ses propres faits de guerre et revient sur le parcours de son aïeul trop tôt disparu.

Ce jeune soldat, qui porte le même prénom que l'auteur, n'a eu que le temps de se reproduire. La première guerre mondiale a raison de son avenir. À partir de ce drame fondateur Pef relie entre eux tous les épisodes biographiques liés à la guerre et à ses conséquences.

Né un peu avant la seconde guerre, comme son père était né peu avant la première, l'auteur aura connu nombre de conflits durant son existence. Ce passionné d'aviation restera de fait un fervent pacifiste, comme le manifestent certains titres de ses albums jeunesse.

 

 

PEF égrène ses souvenirs comme autant de petits trésors de guerre. Il évoque son grand-père de rechange, retombé dans l'oubli après avoir commis l'impardonnable. Ses parents instituteurs, l'officier allemand qui vivait chez eux pendant l'occupation et bien d'autres personnes qu'il croisera sur son chemin. Œuvre de mémoire, ce parcours biographique vu par la lorgnette de la guerre permet d'appréhender ce qu'elle fut pour le siècle dernier.

Au fil de ses déplacements professionnels ou privés en Serbie, en Afrique ou au Liban, Pef sera confronté à des conflits plus éloignés géographiquement, mais tout aussi intolérables pour l'esprit. La guerre éclabousse sans distinction, jeunes, vieux, femmes et enfants, comme il l'explique à ceux qui pense qu'il ne s'agit pas là d'un sujet pour les plus jeunes. Un très beau texte, dans lequel s'exprime le plaisir d'écriture et s'épanouit le style à la fois imagé et musical de ce jongleur de mots extraordinaire, digne descendant de Queneau, Cendrars et Prévert.

 

Séverine C. - Médiathèque Bonlieu

 

LOGO PEF DEF

Retrouvez ce livre au catalogue :

OPAC Détail de notice