couv franchir la mer aPour être au plus prêt de la réalité, le reporter de guerre, Wolfgang Bauer, s'est infiltré au sein d'un groupe de réfugiés Syriens pour y vivre « leur traversée ». Au départ, il souhaitait écrire un article de presse. Il en ressortira un récit poignant intitulé Franchir la mer.


En prenant l'identité d'un migrant caucasien, ce journaliste allemand nous plonge dans le parcours des réfugiés ayant tout perdu et dans l'attente d'une autre vie.

Une immersion brute et sans filtre dans un univers inconcevable fait d'angoisse, de violence et d'incertitude.

Les migrants cotoyés sont issus le plus souvent de la classe moyenne. Ils ont réussi leur carrière et fondé leur famille dans leur pays. Le chaos ambiant les entraine à remettre leur vie entre les mains de passeurs dans l'espoir de "revivre" ou de "se reconstruire" ailleurs. 

On visualise alors des parcours,
des hésitations et des choix de vie dans leur totalité. 

Malgré les arrestations, le journaliste gardera contact avec une partie des personnes rencontrées lors de son voyage. On assiste ainsi à "l'après-traversée" : les échecs, les pertes, les conflits, les déceptions ...

Si, comme le souligne le journaliste, "beaucoup de passeurs ont l'impression de faire quelque chose d'humanitaire”, la réalité est toute autre. On découvre avec effroi des réseaux mafieux sans scrupules.

 

WolfgangBauer 2015 a

 

Wolfgang Bauer a remporté pour la deuxième fois le prix Ouest-France Jean-Marin, lors de la 22e édition du Prix Bayeux - Calvados des correspondants de guerre (2015) avec son article consacré aux migrants.

 

L'ouvrage de Claire Rodier, Migrants et réfugiés, réponse aux indécis aux inquiets et aux réticents permet d'aller plus loin sur le sujet. En 23 questions traitées de façon claire et simple, l'auteur soulève les problèmes concernant les flux migratoires, la gestion des frontières et l'immigration.

 

Olivia I. - Médiathèque Bonlieu

 

OPAC Détail de notice