David Falco a

Si, à première vue, on a l'impression de se trouver face à une peinture lorsqu'on regarde cette œuvre de David Falco, il s'agit en réalité d'une photographie. L'artiste aime jouer sur cette ambiguïté : que voyons-nous dans une image et comment l'interprétons-nous ?

Depuis plus de 10 ans, David Falco poursuit une réflexion sur notre relation au monde et en particulier l'appréhension de l'espace, de la nature et du paysage.

Pour cette série « Entre-temps, après Caspar David Friedrich, 1974-2014 », l'artiste se confronte directement aux œuvres de l'un des plus grands peintres paysagistes du XIXe siècle : le peintre romantique allemand Friedrich. Il effectue un travail de « reprise » à partir de reproductions photographiques numériques haute définition de certaines œuvres du peintre de la « tragédie du paysage ».

« L’image peinte me fascine par sa capacité à générer la rêverie, mais également par sa dimension d’archive et comme outil de réflexion (…) Pour confronter nos représentations, perceptions et préoccupations paysagères, j’ai souhaité matérialiser cet écart et le traduire en image, par l’ajout et le montage d’éléments contemporains significatifs en respectant le traitement pictural du peintre. (…) Le trouble créé par cette hybridation, questionne les rapports de la peinture et de la photographie au réel, particulièrement en ce qui concerne le paysage. » David Falco

Une œuvre qui interroge également sur le rapport de l'homme moderne à la nature

Pour l'anecdote, ici c'est le Viaduc de Nantua qui a été incrusté dans le paysage de montagne.

Oeuvre acquise par l'Artothèque en 2015, disponible au prêt (attention grand format!).

 

Marie P. - Médiathèque Bonlieu

Pour aller + loin :

Site internet de David Falco
Lien vers la liste des œuvres de Caspar David Friedrich

 

OPAC Détail de notice