10 jours dans un asile Nellie Bly sous sol a

1887, la jeune journaliste Nellie Bly est chargée par le rédacteur en chef du "New York World", Joseph Pulitzer, de se faire interner pour enquêter sur les conditions de vie des aliénés. Dix jours lui suffisent pour dresser un état des lieux sans concession. Elle attire l'attention de l'opinion publique avec ce reportage publié en feuilleton.

 

En travaillant en immersion la jeune journaliste espère pouvoir témoigner du quotidien des patients, mais craint de ne pas parvenir à berner le corps médical. Et pourtant une seule soirée d'entraînement lui permettra de faire illusion, auprès de professionnels désabusés et peu attentifs. Sa seule inquiétude concernant son "imposture" est liée à la perspicacité de ses collègues, appâtés par l'histoire qu'elle invente. L'on se presse pour rencontrer cette jeune cubaine amnésique, dont chacun s'imagine qu'elle a été droguée et abandonnée par un amant indélicat.

 

En 10 jours Nellie Bly va prendre la mesure des conditions de vie déplorables que subissent ceux que l'on appelle pourtant des "patients". Des détenus seraient mieux traités. Les méthodes employées pour contenir les quelques 1600 personnes qui vivent sur l'île lui semblent en effet plus criminelles que médicales.

 

blackells a

 

Elle dénonce aussi dans ce texte poignant les internements arbitraires. Ses victimes, des femmes dont les proches souhaitent se débarrasser à peu de frais, y sont nombreuses. Elles sont enfermées sans autre forme de procès qu'un bref entretien. Une fois sur place elles sont condamnées à y rester souvent jusqu'à la mort, le froid, la faim et les traitement approximatifs venant à bout même des plus saines d'esprit.

 

Le reportage de celle qui se présente comme une "moins que rien armée d'un calepin" va faire date : la journaliste est reçue en haut lieu et son témoignage va permettre une prise de conscience nationale. Il est à l'origine d'une réforme des asiles, pour lesquels sont attribués un million de dollars supplémentaires. Depuis ce texte militant, Nellie Bly est désormais considérée comme une figure emblématique du journalisme d'immersion, dans lequel s’illustreront notamment Adrian Nicole Leblanc et Florence Aubenas.

 

Séverine C. - Médiathèque Bonlieu

 

 

Extraits :

"Pauvres femmes, il était fort peu probable qu'elles retrouvent prochainement leur liberté. On les condamnait à la prison, peut-être même à vie, et pourtant elles ne s'étaient rendus coupables d'aucun délit. En comparaison, la potence me semblait préférable à cet horrible tombeau." (p. 53)

"Folle ! Existe-t-il une chose plus horrible ? Mon cœur se serra à la vue d'une vieille femme aux cheveux gris qui discourait devant nul autre interlocuteur que le néant. Prisonnière d'une camisole de force, une autre se laissait trainer par deux patientes. Estropiée, aveugle, jeune ou décrépite, laide ou belle : le plus absurde des échantillons humains, le plus ignoble des destins." (p. 74)

 

Retrouvez ce livre au catalogue

OPAC Détail de notice