psychiko nirvanas mediatheque annecy aPsychiko, est un petit roman étonnant parmi les sorties du moment. En dehors de quelques détails anachroniques, ce récit pourrait se situer aujourd'hui tant l'idée de départ est fantasque pour l'époque.

Considéré comme le premier polar grec, sa première parution en feuilleton datant de 1928, l'ouvrage de Paúlos Nirvánas, plus connu sous le nom de Pétros K. Apostolidis (1866-1937) vient d'être exhumé par les éditions Mirobole.

Nikos Molochantis, l'antihéros du roman, passe ses journées à se morfondre chez lui jusqu'au jour où, une jeune femme est retrouvée morte dans son quartier de Psychiko. Il lui vient alors l'idée, pour avoir son heure de gloire, de se faire passer pour un assassin. Rien de tel d'après lui, que de simuler un crime passionnel pour s'attirer les bonnes grâces de la population et créer un peu d'animation médiatique.

À l'évidence, son plan scabreux se révèle être du ressort de la folie et de l'élucubration digne des Pieds Nickelés.

Si l'idée semble complètement farfelue, remise dans le contexte de l'époque elle apparaît beaucoup plus novatrice. Le style assez ancien transparaît à la lecture mais on peut lui accorder un côté divertissant et loufoque très sympathique et une critique du journalisme sensationnel déjà présente à cette époque.

Un roman court, à tester pour son côté pittoresque ...

 

vis PaulNirvanas a

 

 

Olivia I. - Médiathèque Bonlieu

 

Extrait :

"Tel un peintre ou un poète touché par l’inspiration, il venait de concevoir un projet extraordinaire qui serait son chef-d’œuvre. Ce projet consistait ni plus ni moins à se faire passer pour l’auteur véritable de ce crime mystérieux."

 

 OPAC Détail de notice