image portes de fer aJens Christian Grøndahl nous brosse dans son dernier roman, le portrait d'un homme à trois moments de sa vie.

 

Dans ses jeunes années, il découvre la langue et la littérature allemande avec Thomas Mann, l'engagement communiste et l'amour avec Erika.

Jeune homme romantique, il va rapidement connaître ses premières désillusions et éprouvera aussi la douleur de la mort d'une mère.

 

Puis vient l'âge adulte. Il se marie, devient père d'une petite fille, puis survient le divorce. Il fait alors le choix de ne plus s'engager dans les relations amoureuses .

Pourtant, à la quarantaine, on le retrouve enseignant dans un lycée, où il rencontre un jeune serbe et tombe fou amoureux de la mère de son élève, mais ça ne durera pas.

 

Enfin à la soixantaine, il est grand-père et décide de partir seul à Rome, pour fêter son anniversaire loin de sa famille, dont il n'a jamais été proche. Il y rencontre une jeune photographe qui vient rompre sa solitude.

 

La vie du narrateur est jalonnée par la présence des femmes qu'il a croisées, aimées et perdues.

Ce roman nous parle d'amour et de solitude.

Mais surtout, le charme de ce texte réside dans la force et la richesse de son écriture. Jens Christian Grøndahl nous embarque avec lui au cœur de l’existence d'un homme d'aujourd'hui, tourmenté et désenchanté.

 

 

Gisèle D. - Médiathèque La Prairie

 

 

Retrouvez ce titre au catalogue

 

OPAC Détail de notice