La tendresse des crocodiles a

Dans les années 20, Jeanne, jeune fille de bonne famille, a un avenir tout tracé : épouser un notable du coin. Mais la disparition de son père, grand aventurier, vient bouleverser ses plans. Bercée depuis son enfance par ses récits, Jeanne part à sa recherche. Ainsi débutent en Afrique les aventures de Jeanne Picquigny. Nous la suivrons ensuite en Amérique, en Inde et enfin en Chine.

 Plus qu'une bande dessinée, Fred Bernard nous livre ici un roman graphique  en noir et blanc d'une extrême richesse. D'aventures il est bien sûr question, mais le genre permet aussi à l'auteur d'aborder des sujets essentiels, politiques, spirituels ou philosophiques. La poésie de ses réflexions est distillée au fil des pages par les animaux sauvages.

Le tout est teinté de magie, d'onirisme et de sensualité. Jeanne possède un caractère bien trempé et déploie une liberté de ton et de penser atypique pour son époque. L'humour est présent tout au long de l'aventure à travers la galerie de personnages hauts en couleur qui gravitent autour de Jeanne. Ils se révèlent riches et attachants, doués de qualités mais aussi de défauts qui les rendent parfois minables. On retrouve aussi un peu de Pierre Loti ou d'Hergé dans les ouvrages de Fred Bernard Si vous appréciez déjà le Corto d'Hugo Pratt, vous adorerez Jeanne, son pendant féminin.

Les sujets de prédilection de l'auteur sont omniprésents, comme cette maison en Bourgogne, le roc où les personnages finissent toujours par se retrouver après chaque périple.

Fred Bernard le souligne : « Chaque livre que je réalise, est une pièce d'un puzzle, dont je connais le dessin final, une biographie camouflée de ma famille et de mes amis ».

Un peu comme un enfant qui réclame toujours la même histoire, on ne se lasse pas de relire les aventures de Jeanne.

Les aventures de Jeanne Picquigny de Fred Bernard ont trouvé tout naturellement leur place dans la collection Écriture chez Casterman.

Extraits :

«Tu verras, c'est surprenant la vie ! Tu vas jouer comme ça jusqu'à l'âge de 10 ou 12 ans, Modeste, un siècle... Un siècle ! Et pendant 30 ans, tu auras entre 10 et 20 ans. Puis en 5 ans, tu auras 30 ans. Et quelques mois plus tard, tu fêteras tes 40 ans.» Eugène

«Ce con-là ne jurait que par les petits culs, lui qu'en avait un si gros ! Les petits culs, c'est bon pour les soiffards ! Des bonnes fesses, en revanche, c'est comme les grands vins, faut être fin connaisseur pour apprécier !» Timoty

 

Frédérique A. - Médiathèque Bonlieu

Suivez les aventures de Jeanne en lisant : La patience du tigre, La tendresse des crocodiles & L'ivresse du poulpe, La paresse du panda