chimamanda americanah aIfemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études aux Etats-Unis. Obinze, son ami choisit l'Angleterre. Pour tous les deux c'est la découverte d'un autre univers qui s'annonce. Ifemelu va très vite être confrontée au regard des autres sur sa condition d'afro-américaine.

 

Enchaînant les déconvenues professionnelles, elle devient baby-sitter dans une famille de blancs et pour se fondre dans la masse, elle tente d'apprendre les codes des expatriés et de s'américaniser. Obinze, de son côté, vit les déboires de la clandestinité et des faux-papiers.

Pour s'insérer dans ce nouveau pays doit-elle renier ses racines  ? ... Ifemelu en doute et à partir des expériences et des rencontres qu'elles va réaliser, s'interroge de plus en plus sur la condition des noirs en Amérique. De ses révoltes va naître un blog à succès où elle détaille sans tabous ses pensées sur la discrimination raciale et les différences entre noirs américains et  non américains.

 

Chimamanda Ngozi Adichie revient sur les "Americanah", ces expatriés qui se sont américanisés avant de revenir au pays faire fortune. Elle écrit d'une plume fluide et incisive, alternant les moments drôles et les questionnements sur la notion de racisme. Son personnage d'Ifemelu  est  à la fois rebelle et féministe partagé entre le désir de réussir sans pour autant renier son âme et ses racines dont elle est fière.

 

Peu connue en France, les romans de Chimamanda Ngozi Adichie sont un succès à travers le monde traduit dans 30 langues. Un roman à découvrir ...

 Pour en savoir plus : Article du Monde des livres 

Olivia I. - Médiathèque Bonlieu

Extraits :

"Comme dit la chanson : si vous êtes blanc, épatant ; si vous êtes brun, c'est moyen ; si vous êtes noir, allez vous faire voir. Les Américains présument que chacun comprendra leur tribalisme."

"Si vous dites que la race n'a jamais été un problème, c'est uniquement parce que vous souhaitez qu'il n'y ait pas de problème. Moi-même je ne me sentais pas noire , je suis devenue noire qu'en arrivant en Amérique. Quand vous êtes noire en Amérique et que vous tombez amoureuse d'un Blanc, la race ne compte pas tant que vous êtes seuls car il s'agit seulement de vous, et de celui que vous aimez. Mais dès l'instant où vous mettez le pied dehors, la race compte."

"Les Nigérians n'achètent pas une maison parce qu'elle est vieille. Une grange rénovée de deux cents ans, par exemple, le genre de chose qui plaît aux Européens, cela ne marche pas du tout ici. Mais il y a une raison : nous appartenons au tiers monde et nous sommes par conséquent tournés vers l'avenir, nous aimons ce qui est nouveau, parce que le meilleur est encore devant nous, tandis que pour les Occidentaux le meilleur appartient au passé et c'est pourquoi ils ont le culte du passé."

 

 

OPAC Détail de notice