femme caricature faivre mediatheque annecyQualifiées ironiquement de « deuxième sexe » par Simone de Beauvoir, les femmes ont toujours fasciné et intrigué leurs congénères masculins, mais aussi suscité mépris ou moquerie.

Dans la seconde partie du XIXe siècle, sous la Troisième République, les organisations féministes se structurent. L’émancipation n’est pas encore de mise, mais la voie est officiellement ouverte.

Dans ce contexte, Gustave Kahn (1859–1936), écrivain symboliste et critique d’art, publie en 1907 aux éditions d’art Albert Méricant : « La femme dans la caricature française ». Il rassemble, dans cet ouvrage, illustrations et gravures caricaturales aussi rares qu’amusantes, réalisées du milieu du XIXe siècle au début du XXe.

illustration caricature faivre mediatheque annecyFéministe, Gustave Kahn dénonce ici la misogynie de nombreux caricaturistes. Néanmoins, la caricature va peu à peu montrer une femme à la mode de son époque, dont la liberté passe par la liberté du corps : ce sont les femmes caractéristiques de la Belle Époque.

Cet ouvrage de 470 pages est agrémenté de 448 illustrations noir et blanc dans le texte et 72 gravures couleur en double-page hors texte.

Vous pouvez consulter ce livre en le demandant au bureau du 1er étage de la médiathèque Bonlieu (secteur Patrimoine).

Les références à présenter sont :

La femme dans la caricature française, Gustave Kahn, Fonds Ancien, cote : MC 11849

Marylin – Médiathèque Bonlieu

Pour aller + loin : Découvrez une étude de cet ouvrage par Solange Vernois, Maître de conférences HDR d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Poitiers.