littineraire jp didierlaurent pef

Le cycle de rencontres littéraire et artistique se poursuit avec l'auteur-illustrateur Pierre Elie Ferrier, dit Pef. 

Dans le cadre de cette carte blanche à la médiathèque Bonlieu, Pef nous a présenté l'auteur Jean-Paul Didierlaurent.


Un public d'une centaine de personnes s'est pressé pour découvrir cet auteur attachant et l'écouter parler de son œuvre littéraire. Des membres des différents clubs de lecture et d'écriture sont venus en nombre rencontrer cet homme au parcours atypique et dont le premier roman, Le Liseur du 6h27, a été un succès fulgurant. LOGO PEF DEF

 

 

 

Michèle, membre d'Atout-Club (Association ADIMC 74), a rédigé un très beau compte-rendu, que nous souhaitions partager avec vous :

"Pef, les cheveux en bataille nous a fait entrer dans une veillée intime avec Jean-Paul Didierlaurent, où ils échangeaient librement autour de l'écriture : Jean-Paul Didierlaurent, homme simple des Hautes-Vosges a conçu son premier roman tel un enfant, une gestation de dix ans, alors qu'il était auteur de nouvelles... Il s'est mis à aimer la lecture très tard, étant rebuté par la façon scolaire dont on abordait la littérature au lycée et, s'il a adopté Candide, c'est Stephen King qui a été l'élément déclencheur pour son amour de la page d'écriture...

  

jp didierlaurent le reste de leur vieAujourd'hui, il "attaque" son troisième roman, après avoir écrit Le Reste jp didierlaurent liseurde leur vie, où il raconte l'histoire d'un thanatopracteur qui offre un visage apaisé aux gens plongés dans le Grand Sommeil…
Tous ces personnages sont donc des "petites gens" au quotidien banal si on ne les découvrait pas au fil des pages : sauver le livre dans le roman du liseur en lui donnant une seconde vie, il devient la "clef USB" mais aussi la page d'écriture qui "relit" les passagers, madame Pipi et le passage éclair des clients du centre commercial, qui sont autant de rencontres insolites, et je crois que dans Le Reste de leur vie, c'est le second souffle, le visage des défunts emprunts de leur histoire qui est magnifié...

 

Une rencontre avec un écrivain tout en pudeur qui "s'enferme" dans le secret de sa résidence offerte par son éditeur pour écrire... Merci à Bénédicte, la bibliothécaire des Romains, notre "liseuse" du samedi, qui a su donner le ton pour ses morceaux choisis, nous tenant en haleine entre les "épisodes" du feuilleton... un roman à suivre... à adopter... et à poursuivre !" 

 

Découvrez un extrait de la rencontre en vidéo :

 

 

Si vous avez raté cette rencontre vous pouvez emprunter le dvd, disponible au secteur adultes de la médiathèque Bonlieu.

Retrouvez Pef le mois prochain pour une nouvelle séance :

- le jeudi 9 mars : Pef présente le poète Yvon Le Men